Soigner ses roploplos

Soigner ses roploplos

Alors qu’un beau décolleté peut être une « arme de séduction massive », peu de femmes en prennent finalement vraiment soin …

Certes, s’il fallait s’occuper de chaque partie de son corps comme on nous le recommande, entre les masques et gommages pour le visage et le corps, les soins pour les cheveux, la manucure à entretenir, les crèmes à appliquer… on pourrait y passer la semaine complète !

Néanmoins, la poitrine est une zone fragile à laquelle il convient d’accorder un minimum d’attention.

Et ce, d’autant plus que nous sommes souvent en train de la malmener ! Les prises ou pertes de poids, la grossesse et l’allaitement, les chocs dus à la pratique de certains sports sont autant d’épreuves que nous faisons subir à notre poitrine.

Petit rappel d’anatomie

Désolée, si je vous annonce une mauvaise nouvelle mais la poitrine c’est avant tout… de la graisse !! Au milieu de ce tissu adipeux, on trouve des lobules qui constituent la glande mammaire (qui permet de sécréter le lait) et également des ligaments (appelés ligaments de Cooper, un peu de science ça ne fait pas de mal !!) qui servent justement à soutenir les seins.

Et derrière tout cela, on trouve (quand même !!) des muscles : les muscles pectoraux qui recouvrent la cage thoracique.

Petits conseils pratiques pour garder une belle poitrine

Pourquoi tous ces rappels ? Et bien pour comprendre qu’en fait, si on veut une belle poitrine, haute et ferme, il vaut mieux prévenir que guérir !
Une fois, la poitrine trop avachie, on ne pourra plus faire grand-chose si ce n’est avoir recours au bistouri !!…

Premièrement, il est important de bien choisir sa lingerie !

Presque une femme sur deux ne connaît pas sa taille de soutien gorge ! Incroyable, n’est-ce pas ?! N’hésitez pas à vous rendre en boutique de lingerie et à demander conseil à une vendeuse qui saura vous aider à la déterminer. Cela se fait à l’aide de 2 mesures : votre tour de dos pour connaître la taille (90,95 ,100 …) puis la circonférence au niveau de la pointe des seins pour déterminer la profondeur de bonnet (de A à G) mais la plupart des vendeuses ont l’habitude et savent déterminer votre taille à vue’d’œil sans utiliser de mètre.

Vous êtes pudique ? Allez, elles en ont vu d’autres !!

Ensuite, malheureusement pour celles qui ont une poitrine généreuse (comme c’est mon cas), les modèles ne sont pas toujours adaptés à toutes les morphologies ! Vous aussi, vous rêvez de porter ces jolis petits soutiens gorge à froufrous ou avec des dentelles affriolantes mais malheureusement ils n’existent jamais au-delà du bonnet C… Les fortes poitrines, qui ont un poids plus conséquent, nécessitent un maintien plus important, avec souvent des bretelles plus larges (pour soulager les trapèzes et le dos).

Toutefois, la mode revenant aux rondeurs, les marques ont fait de gros gros efforts et on trouve (enfin !!) de plus en plus de modèles sympas et sexys qui permettent un bon maintien !

Deuxièmement, protéger sa poitrine lors de la pratique du sport

Certains sports comme la course, l’aérobic, le tennis… sont un véritable traumatisme pour la poitrine et le port d’un soutien gorge de sport, qui va limiter l’amplitude de mouvement des seins, est indispensable !

Certains recommandent, pour garder des seins fermes, de petits exercices faisant travailler les pectoraux : joindre les paumes de mains devant soi, à hauteur de la poitrine et effectuer des pressions paume contre paume (à l’aide éventuellement d’un ballon placé entre les deux mains).
Il est également recommandé de se tenir bien droite, épaules écartées pour rehausser la poitrine et faire travailler les muscles du buste.

Effectivement, ces petits exercices peuvent aider à renforcer le maintien de la poitrine, mais je pense que si elle est déjà affaissée, ça ne servira pas à grand-chose…

Qu’en est-il des crèmes pour le buste ?

De nombreux laboratoires proposent désormais parmi leurs gammes des produits dédiés au soin du buste.

J’ai voulu en tester quelques-uns…

Le Gel Buste Super Lift de Clarins

Déjà, le produit n’est pas donné ! Presque 50€ pour un petit flacon de 50mL ! (heureusement j’avais un bon -20% chez Sephora !).
Bilan : pas terrible … Le produit pénètre vite et donne un effet tenseur immédiat mais alors, aucun résultat à long terme !! En plus le flacon est en verre et comme mon lavabo est toujours encombré, je l’ai fait tomber plusieurs fois ce qui m’a valu un bel éclat dans le carrelage …

Le Spray Tenseur Bust Lift de Lierac

Déjà moins cher qu’en parfumerie ! Ce produit de chez Lierac est très agréable à utiliser et laisse un aspect irisé très joli sur la peau.
Par contre, au niveau des résultats sur la fermeté, il ne fait pas mieux que Clarins …

La Crème Modelage Bust Lift de Lierac

J’ai voulu réessayer ce produit Bust Lift de Lierac car c’est celui que la pharmacienne m’avait conseillé à la base (mais parfois je n’en fais qu’à ma tête !!)
Cette crème sent divinement bon et hydrate très bien la poitrine. Le pot m’a duré quasiment un mois à raison d’une application quotidienne et j’ai l’impression d’avoir retrouvé un certain galbe.

Le Soin Spécifique Buste Mustela9 de Mustela

Le moins cher que j’ai trouvé !

Normalement, ce soin s’adresse aux femmes enceintes en vue d’hydrater la poitrine tout au long de la grossesse et d’éviter ainsi l’apparition de vergetures.
J’ai trouvé ce soin agréable à porter, il hydrate bien la peau mais, là encore, pas de miracle au niveau de l’effet tenseur.

Bref, je pense qu’il ne faut pas attendre véritablement de miracle de toutes ces crèmes de soin du buste mais je pense que le fait qu’elles hydratent la peau lui permet de garder souplesse et élasticité.

Dernier recours : la chirurgie plastique

Quand les dégâts sont trop importants, par exemple après de nombreux régimes yoyo où on a pris puis perdu de nombreux kilos et qu’on a les seins qui arrivent jusqu’au nombril, les crèmes ne nous serons plus d’un grand secours malheureusement et la seule alternative qui s’offre à nous est un acte de chirurgie réparatrice.

Mais avant de foncer tête baissée, il est important de bien s’informer sur le déroulement et les suites opératoires, sur les éventuels problèmes qui peuvent s’ensuivre et de vérifier si le praticien auquel vous vous adressez est une bien une personne qualifiée pour exécuter ce type d’opération.

Articles similaires