Lingerie Maison Close : Caprice et Bel-Ami

Lingerie Maison Close

Lingerie Maison Close : Caprice et Bel-Ami

Maison Close passe en revue les codes de la séduction et revisite d’un regard contemporain les pièces classiques d’un vestiaire érotique. Érotique et chic, comme la lingerie fine anglaise Bordelle, Maison Close est une lingerie boudoir française de grande qualité, connue outre-Atlantique et réputée pour la qualité de son travail sur ses sous-vêtements et accessoires.

La lingerie fine Maison Close a présentée dernièrement un retour avec deux nouvelles collections à couper le souffle qui ont d’abord été présenté au Salon de la Lingerie International de Paris 2010.

Les deux collections – Villa Caprice et Villa Bel-Ami – ne sont pas sans remémorer la littérature et la poésie qui s’impose à la création dans la mode française et sont à la fois absolument étonnantes – même si elles semblaient se contredire. Villa Caprice est extrêmement extravagante et semble très géométriques, tandis que Villa Bel-Ami est beaucoup plus intime, une collection rétro belle et séduisante…

Villa Caprice

Dynamique, moderne et belle. La collection Villa Caprice est comme la passion, et elle n’a pas le temps à la modération.

Maison Close montre ce magnifique design avec des accessoires (ceintures,…) avec des impulsions poétiques de sous-vêtements pour habiller un bras nu, enrouler un  tour de taille ou pour améliorer la courbe d’un talon.

Pour donner libre cours à votre fantaisie et afin d’assurer une variété de plaisirs, la collection a été conçue de façon à ce que les divers éléments (shorty, string, bretelles, etc.) puisse être portés l’un au-dessus de l’autre.

Le tout jouant avec toutes les combinaisons possibles pour vous donner la possibilité de créer votre propre look, comme des bracelets-lingerie très simples à porter et d’une grande qualité de finition.

Villa Bel-Ami

Comme je l’ai déjà dit, c’est une collection beaucoup plus intime et de style vintage. Quand j’ai vu les premières photos j’ai été très impressionné, et en tenant de plus près certaines de ces pièces, je suis en amour avec presque toutes les parures.

Les articles de lingerie de Maison Close ont gardé les propriétés d’une lingerie ceinturant le corps parfois inspiré du bondage artistique japonais, le kinbaku-bi (« magnifique bondage »), tout en même temps en libérant le corps de ses contraintes.

Élaborée dans des matières stretch souples, de la maille ou du tissu de voile, une bretelle mousseline, la structure du sous-vêtement reste visible tout en soulignant les courbes du corps.

Les parures sont d’inspiration classique et redessinées pour créer des sous-vêtements féminins qui sont originaux et pourtant qui semblent si familiers. Un bel exemple de lingerie française magnifique à découvrir d’urgence !

Autre sujet, j’oubliais, pour les utilisatrices de Twitter, j’ai découvert une récente application très sympathique créée par la marque de vêtements japonais Uniqlo, en allant ici, vous verrez c’est assez marrant !

Articles similaires