L’acide hyaluronique ça pique mais c’est bien

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique ça pique mais c’est bien

Ce weekend, j’ai vu une émission à la télévision sur les techniques anti-âge qui m’a permis de sérieusement réfléchir à la question d’y avoir recours moi-même. Et si je me lançais moi aussi ? Le reportage sur l’acide hyaluronique était tout particulièrement intéressant car il suivait le parcours d’une femme du même âge que moi et dont les demandes en terme de comblement étaient similaires aux miennes. Ainsi, bien installée devant ma télé, j’ai pu appréhender ce que je pourrais faire moi aussi pour améliorer mon visage.

Un effet spectaculaire

La jeune femme s’installe un peu nerveuse, la médecin esthétique lui parle doucement en lui expliquant où elle va piquer sous la peau pour injecter le graal de l’antirides : l’acide hyaluronide ! Zoom sur la seringue qui entre et sort dans les parties basses du visage. Les sillons nasaux géniens disparaissent au fur et à mesure que l’acide est injecté. Pareil pour les plis d’amertume sur les côtés de la bouche. L’effet est bluffant et je me redresse sur mon canapé, étonnée de constater qu’en quelques instants cette femme est transfigurée avec ce produit miracle.

Mon premier rendez-vous avec un médecin esthétique

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Je prends un rendez-vous avec un médecin esthétique dont on m’a parlé en d’excellents termes. Une semaine après, je suis face à ce « faiseur de jeunesse » qui après avoir étudié et photographié mon visage me propose de m’injecter de l’acide hyaluronique dans les sillons naso-géniens pour les amoindrir, les joues pour relever mon visage et les plis d’amertume de la bouche pour adoucir tout l’ensemble. Le devis un peu élevé ne m’effraie pas car je peux régler en plusieurs fois. J’accepte immédiatement. Il me dirige vers son cabinet et m’installe dans un siège très confortable.

Phase injections

Je suis assise dans ce siège de soin avec une charlotte sur la tête, le visage totalement démaquillé et une lampe qui éclaire fortement l’ensemble. Le docteur de me demande respirer calmement et de ne plus bouger. Il pique, c’est un peu douloureux mais il va vite et me parle pour me détendre. Le tout prend une demie heure.

A la fin, je suis à nouveau en face de lui dans son élégant bureau. Il me sourit, me demande si ça va et me tend un miroir. Je regarde mon visage et effectivement les sillons naso-géniens ont quasiment disparu, les plis de la bouche ne sont plus qu’un lointain souvenir et enfin les injections dans le haut de joues ont rééquilibré tout mon visage. Malgré l’aspect un peu rouge et enflé, je vois déjà ce que sera le résultat. Je suis ravie.

Un effet entre 6 et 12 mois

C’est un produit résorbable et je sais que je devrais à nouveau revenir dans quelques mois mais après une semaine à suivre les conseils du médecin après les injections, mon visage plus jeune et plus reposé est la meilleure preuve que ce type de technique fonctionne pleinement. C’est magique et accessible à tous. Le budget pour ce type d’intervention est un peu élevé mais ça en vaut vraiment la peine !

Un jeunesse retrouvée

Après avoir attendu que mon visage dégonfle, j’ai décidé de tester mon nouveau visage et de sortir avec des amis. Ceux-ci n’ont pas manqué de me complimenter sur ma bonne mine reposée… J’ai été ravie de constater que ce petit tour chez un médecin esthétique me donnait davantage confiance en moi car j’ai pu me rendre compte que les représentants de la gent masculine étaient très sensibles à ma présence. J’avoue que je ne regrette pas ma démarche car elle a donné une nouvelle tournure à ma vie car j’ai à nouveau confiance en moi et ça, ça n’a pas de prix.

Articles similaires