Comment utiliser votre lingerie gainante ?

lingerie gainante

Comment utiliser votre lingerie gainante ?

Pour perdre les kilos superflus, un régime alimentaire accompagné d’un entraînement sportif régulier est la meilleure démarche à entreprendre. Cependant, si vous voulez paraître plus mince instantanément, vous pouvez toujours miser sur la lingerie amincissante : un corset qui affine votre silhouette sans effort ! Dans cet article, nous allons nous intéresser aux critères fondamentaux pour choisir le modèle qui correspond à votre morphologie.

Qu’est-ce qu’une corset gainant ou gaine amincissante ?

Depuis quelques années, les femmes raffolent de cette pièce de lingerie aux effets miracles sur la silhouette. Vous avez quelques centimètres de trop au niveau de la taille ? Vos bourrelets vous empêchent de vous habiller comme bon vous semble ? Vous ne trouverez pas mieux que la gaine amincissante. Même si vous n’avez pas beaucoup de poids de perdre, celle-ci vous aidera à obtenir une taille de guêpe et à féminiser vos tenues.

Si le corset était associé aux vêtements de grands-mères, elle a su aujourd’hui s’affranchir de cette connotation peu flatteuse. En effet, les anciens modèles étaient fabriqués avec des tissus qui ne sont ni esthétiques ni confortables. Aujourd’hui, ces caractéristiques sont devenues inéluctables, ce qui a poussé les fabricants de lingerie à concevoir des gaines aussi agréables à voir qu’à porter.

En portant un corset amincissant, vous pouvez :

  • Effacer les bourrelets
  • Corriger les imperfections de votre silhouette
  • Diminuer la cellulite
  • Mincir de manière ciblée

6 critères pour trouver le bon corset gainant

Toutes les gaines disponibles dans les commerces ne se valent pas. En effet, pour obtenir un bon effet de gainage tout en assurant le confort nécessaire pour bouger en toute liberté, il faut tenir compte des 6 paramètres qui suivent :

  • La coupe : Selon les zones de votre corps que vous souhaitez affiner, choisissez la coupe qui saura camoufler et réduire des endroits précis de votre silhouette. Selon le modèle voulu, vous constaterez que les coutures et la qualité du tissu diffèrent de manière significative.
  • La taille : Si vous désirez obtenir l’effet gainant tant escompté, il est essentiel de choisir la bonne taille. Autrement, vous allez vous sentir trop serré dans votre lingerie et vous finirez par renoncer à la porter au bout du premier essai. Par ailleurs, avec un corset trop large, non seulement vos rondeurs seront davantage mises en avant, mais vous aurez également beaucoup de mal à dissimuler votre gain sous vos vêtements. Prenez donc vos mensurations et lisez attentivement le tableau des tailles si vous achetez dans une boutique en ligne.
  • La matière : Pour un port régulier ou occasionnel, vous aurez sans doute besoin d’une gaine fabriquée dans une matière qui assure un bon maintien tout en étant flexible. Vérifiez alors sur l’étiquette ou sur la fiche de produit, le taux d’élasthanne contenu dans le tissu.
  • Les microcapsules : Ce sont ces petites particules qui permettent d’éliminer les centimètres en trop. Même si le prix des corsets gainants avec microcapsules sont plus élevés, vous ne regretterez pas l’investissement effectué tant le maintien est optimal.
  • Les couleurs et motifs : Il y a autant de couleurs de gaines sur le marché que vous ne pouvez l’imaginer. Cependant, pour un usage pratique, préférez les modèles en chair ou noir. Pour les soirées sexy, vous pouvez porter un modèle de couleur atypique ou avec des motifs !
  • Le tarif : Sachez que quelque soit votre budget, vous pouvez trouver une gaine qui y correspond. Évitez toutefois les modèles bas de gamme, fabriqués avec un tissu peu résistant. Non seulement, ils ne sont pas durables, mais leur niveau de maintien et de confort est tout aussi contestable.

Quand faut-il porter un corset gainant ?

De manière générale, on conseille de ne pas porter une gaine amincissante pendant plus de 10 heures. En effet, l’élasticité du tissu et l’effet gainant qu’il offre peut, à la longue, devenir une contrainte. Si vous restez à l’étroit trop longtemps, votre respiration deviendra de plus en plus pénible. L’oxygène aura du mal à circuler dans votre corps, et surtout au niveau de la partie thoracique. Voilà pourquoi vous devez vous limiter à 10 heures d’usage : une durée acceptable vous permettant de porter votre gaine aussi bien en soirée que pendant les journées de travail.

Par ailleurs, si vous avez opté pour une gaine amincissante, vous en tirerez meilleur profit en la portant pendant vos séances de sport. Avec ce type de lingerie, vous allez pouvoir augmenter votre transpiration et éliminer davantage de kilos.

Néanmoins, il est important de rappeler que vous allez devoir porter votre gaine 30 min maximum la première fois. Laissez votre corps s’y habituer progressivement en augmentant cette durée d’une dizaine de minutes à chaque utilisation. De cette manière, vous comprendrez la limite de votre organisme. Vos organes ne finiront donc pas oppressés dans cette gaine sculptante.

Quelques conseils d’utilisation à appliquer

La lingerie gainante appartient aussi bien à l’univers sportif qu’à celui du textile. Voilà pourquoi vous devez rester vigilent et appliquer les règles d’usage requis pour vous sentir à l’aise dans votre gaine et en tirer le maximum d’avantages possibles :

  • Préférez le lavage à la main à celui en machine pour garder le maintien de la gaine et préserver son élasticité.
  • N’utilisez jamais de sèche-linge
  • Lisez attentivement les indications inscrites sur l’étiquette et faites en sorte de les appliquer à la lettre.
  • Si vous souhaitez porter votre gaine la nuit, ne le faites pas de façon fréquente et optez plutôt pour un modèle ultra-flexible pour une bonne qualité de sommeil.
  • À la suite d’une grossesse, il vaut mieux demander l’avis de votre médecin traitant avant de porter ce type de lingerie.
  • Privilégiez une alimentation saine et l’introduction d’une activité physique régulière dans votre quotidien pour optimiser l’impact de la lingerie gainante.