Après les repas de fêtes, comment mincir ?

Après les repas de fêtes, comment mincir ?

Aujourd’hui, j’avais envie de parler des produits minceurs. Pourquoi maintenant, me direz-vous ?? En général, c’est plutôt vers les mois d’avril-mai que les magazines nous inondent des innovations minceur ou des nouveaux régimes qui vont nous faire perdre 5 à 10 kilos en 2 semaines !! Whaouh trop génial!!  D’ailleurs, que vont-ils encore nous inventer en 2013 : le régime 100% légumes violets ??!!  le régime Koh-Lanta  à base de manioc et de noix de coco (quoique… quand vous voyez à quoi ressemblent les candidats à la fin, ça a l’air assez efficace !!)?!

Le moment semble d’autant plus mal choisi que l’hiver, on est fatigué, on déprime, on n’a pas envie de sortir parce qu’il fait froid et on a tendance à se réconforter avec une bonne raclette ou une boîte de chocolats. Par ailleurs, on s’est gavé de tout ce qu’on aime le 21 décembre car on pensait ne plus jamais pouvoir en remanger puisqu’on nous avait annoncé la fin du monde !

En plus, les fêtes de fin d’années nous promettent une orgie de foie gras, bûches de Noël, chocolats, champagne et autres tentations … (Pour info, il faut savoir que la valeur énergétique d’un repas de Noël avoisine dangereusement des 1000 calories !!!) Oh et puis, après tout, on se dit que ce n’est qu’une fois par an donc on peut bien se permettre un petit écart !! Oui… mais après il y a la galette des rois : une à la maison en famille le jour de l’épiphanie, et puis une autre chez mamie et une autre avec les collègues de boulot !! Puis c’est la chandeleur… Bref, tous les prétextes sont bons !!

Et nous voilà vite arrivés au mois d’avril où, là, on décide de remiser les cols roulés et les doudounes au placard pour ressortir des tenues un peu plus printanières et là Aaaaaahhhhh !! C’est le drame !! Notre petit jean moulant préféré nous boudine (on se dit qu’on l’a peut-être lavé à trop haute température ??), on n’arrive plus à fermer les boutons de son chemisier qui risque à tout moment d’exploser comme la chemise de Bruce Banner quand il se transforme en Hulk (risquant au passage de blesser quelqu’un à l’œil si un bouton saute… ) !! Bref, vous voyez le tableau !

Mon moment de solitude : le passage à la balance

Je pense qu’on a toutes vécu, un  jour, ce terrible moment de solitude où on a envie de pleurer et où on se dit « si j’avais su… » Et c’est à ce moment là précisément que les labos nous attendent avec leurs produits « miracles » censés nous aider à perdre les kilos accumulés. Et les promesses sont plus qu’alléchantes !!

J’ai voulu essayer de faire une petite synthèse, histoire de s’y retrouver dans toute cette jungle de produits minceur que j’ai grossièrement divisée en 4 voire même 5 catégories : les « brûleurs », les « draineurs »,  les « coupe-faim  », les « autres »  et en cinquième catégorie, je placerais les « capteurs de graisse » de plus en plus représentés, surtout depuis la mise en vente libre d’Alli (un dérive du Xenical, adressé aux personnes en fort surpoids).

Petit point sur les 3 premières catégories

  • Les brûleurs ont pour but, comme leur nom l’indique, de brûler les graisses que nous stockons en augmentant notre métabolisme de base. Il s’agit souvent de plantes : Guarana, Maté, Thé vert…
  • Les draineurs, eux, vont permettre d’éliminer de l’eau et des toxines. Parmi les plantes utilisées, on retrouve l’Orthosiphon, la Piloselle, la Reine des prés… Ils sont souvent présentés sous forme de  bouteilles et on doit diluer un bouchon dans une grande bouteille d’eau à boire tout au long de la journée. Alors attention : prévenez vos collègues qu’elles vous laissent le champ libre jusqu’aux toilettes car une fois l’effet diurétique apparu vous allez devoir y courir toutes les 5 minutes !! Ca sent le vécu, n’est ce pas ?? Pour avoir testé ça pendant mes heures de boulot à la pharmacie, je peux assurer que, même mes super clients que j’adore, j’espérais les voir vite partis car il fallait vite que je courre jusqu’aux petits coins !
  • Enfin, les coupe-faims, ce sont en général des plantes qu’il faut prendre avec un grand verre d’eau car elles possèdent ce qu’on appelle des mucilages qui sont en gros des fibres qui gonflent dans l’estomac dans lequel il reste finalement moins de place pour le repas ! Parmi les plantes utilisées on retrouve le Konjac, le Fucus, le Nopal.

Je ne m’étends pas sur la quatrième catégorie mais on peut retrouver par exemple des enzymes qui ont pour but de dégrader les aliments qu’on ingère, évitant ainsi de sur-stocker dans nos réserves. J’y classe aussi les produits ventre plat qui souvent composés d’argile, fenouil, charbon, probiotiques… ayant pour but de diminuer les ballonnements- principale cause des petits ventres ronds- et de faciliter la digestion.

On peut retrouver toutes ces plantes seules (par exemple dans la gamme verte d’Arkopharma) ou en association dans des spécialités (ex : Forte Pharma Minceur 24+, XLS 2-en-1et j’en passe…)

Tout ça, c’est bien beau mais la question qu’on se pose c’est : « Ca marche ou ça ne marche pas tous ces trucs ?? ». Si la pilule miracle qui fait perdre 5 kilos en 1 semaine sans se priver et sans les reprendre ensuite existait, croyez-moi, je serais la première acheteuse !! Mais non, nous n’avons toujours pas trouvé le Saint-Graal… Et malheureusement mesdames, un vieil adage dit qu’il faut souffrir pour être belle… (c’est un homme qui a dû sortir cette phrase, j’en suis sûre !!).
Fréquemment, à la pharmacie,  j’ai des personnes de la gente féminine qui viennent pour acheter leur boîte de « pilules minceurs » mais qui, à côté de ça, continuent à manger tout et n’importe quoi… « Ah mais je ne comprends pas, pourtant je ne fais pas d’excès !!», ce qu’on finit par traduire après les avoir questionnées sur leurs habitudes alimentaires par « je mange mes frites sans mayo »… Ou le coup de la pilule qui leur a fait prendre 30 kilos en 1 an !! Non, mesdames, je ne fais pas de miracles !!! Il va falloir faire quelques petits efforts !

Le produit minceur, une potion magique ?

Alors, attention, je ne dis pas que tous ces produits ne marchent pas !! Mais, le plus dur, c’est parfois de faire comprendre à ces dames (car ce sont souvent des personnes de la gente féminine qui se soucient de leur poids) qu’avaler ces comprimés n’est une fin en soi !! C’est une aide qui vient s’ajouter aux efforts qu’elles vont devoir fournir tant sur le plan alimentaire que sur le plan physique car oui, mesdames, il va falloir se bouger un minimum !! Mais quand on parle activité physique, « Ouhlala mais vous croyez qu’on a le temps ?!! »… On n’a pas non plus dit qu’il fallait faire un marathon toutes les semaines !! Le minimum syndical serait juste de marcher au moins une demie heure par jour, de préférer les escaliers plutôt que l’ascenseur, d’éviter de prendre la voiture pour aller à la pharmacie qui n’est qu’à 500 mètres… et si on peut faire minimum 2 heures de sport par semaine, ça serait top !! En plus de brûler des calories, l’activité physique va aider à redessiner la silhouette en se musclant !   Bref, comme ils disent à la télé : « Mangez, bougez !! ».

Pendant un régime, les produits minceurs, s’ils sont bien utilisés, c’est-à-dire dans le cadre d’une alimentation équilibrée où on aura diminué l’ingestion de sucres et de matières grasses, peuvent fournir une bonne aide en accélérant les résultats. En plus, comme on a investi une certaine somme, en général ça motive, histoire de ne pas jeter l’argent par les fenêtres !! (Malheureusement, parfois, ça peut aussi avoir l’effet inverse… on se dit qu’on a des pilules qui brûlent les calories donc on se lâche encore plus…).

La catégorie que je trouve la plus intéressante en cette période de l’année,  est celle des « capteurs de graisse ». Comme je l’ai dit plus haut, c’est une gamme de produits qui s’est étoffée depuis la mise en vente d’Alli, qui était décrite comme « LA pilule miracle ».

Chaque laboratoire a sa spécialité : XLS Medical capteur de graisses chez Omega Pharma, Calorilight chez Forte Pharma, Lipofeine chez Arkopharma, Lypophytea chez Phytea, Lipobind chez Physcience …  En général, il s’agit de complexes de fibres végétales ou de polyglucosamines qui ont la propriété de capter une grande partie des graisses contenues dans le repas qu’on va ingérer allégeant ainsi considérablement la valeur calorique de celui-ci ! Certains promettent de capter l’équivalent d’une petite plaquette de beurre ou d’un pot d’Haagen Dazs !! N’est-ce pas le rêve de chacun d’avaler son pot de glace vanille- noix de macadamia sans prendre un gramme ??!! Noooooooon !!! Je vous arrête tout de suite ! Là non plus, ce n’est pas une raison pour se lâcher sur les paquets de chips ou gâteaux !!

J’aime beaucoup ces produits car ils permettent de garder une vie sociale quand on est en période de régime, ce qui n’est pas toujours évident ! C’est toujours un peu gênant, au restaurant de renvoyer trois fois son plat en cuisine parce qu’on ne veut pas de sauce sur sa viande, ni de vinaigrette sur sa salade…(C’est encore pire lorsqu’on est invité chez des amis…).

En résumé, ce que je pense des produits minceurs : ce n’est pas une solution en soi mais une bonne aide quand on a la motivation pour changer ses habitudes alimentaires et pour se dépenser un peu !

Articles similaires