Andreia Chaves créée les chaussures d’art

les chaussures d’art

Andreia Chaves créée les chaussures d’art

« Si je dois expliquer mon travail en quelques mots, je dirais que si vous avez grandi dans une métropole chaotique comme São Paulo, étant en contact quotidien avec des réalités différentes et exposées à des milliers de gens et de rapport au temps, tu peux comprendre le pourquoi du comment de ma recherche sur les textures, les formes particulières et les effets visuels, tout comme l’utilisation de matériaux inhabituels. »

La mode c’est souvent une idée de départ bien personnelle que son créateur essaye de développer et d’affiner. Dans cette démarche souvent livrée au lâcher-prise et au « complètement expérimental », la designer brésilienne (et non espagnole comme il est souvent noté par erreur) Andreia Chaves repousse les limites de notre imaginaire.

Jeune femme brésilienne pleine de vivacité et de lumière dans le regard. Paulista d’origine (habitante de São Paulo), elle réside en Italie depuis quelques temps. Cette belle créatrice utilise dans ses créations des matières variées comme le bois, le papier, le miroir, et des effets visuels inattendus pour présenter une série de chaussures sous les noms de « invisible », « prisme » ou encore « velcro ».

Shoes & Design

Bien entendu, les créations actuelles de l’étonnante Andreia Chaves dépassent de loin la fonction première de la chaussure. Ici, la chaussure devient une sculpture, une sorte de monument qui prend son pied ! A l’instar d’autres designers comme Martin Margiela, Hussein Chalayan ou Rei Kawakubo, la surprenante Andreia Chaves donne un grand coup de savate dans les concepts jusqu’alors utilisés. Jeune conceptrice de chaussures, elle est également designer graphique, et elle va faire parler d’elle très rapidement.

« Je pense et conceptualise mes chaussures. En regardant mon travail, je peux voir clairement l’influence venant de mes origines d’Amérique du Sud et de la polyvalence que l’art revête. Toujours dans le mix et la recherche – ce que j’ai connu aussi en Europe depuis que j’y réside. »

Sa recherche de textures, de formes particulières, et l’effet visuel sont gérés au millimètre et Andreia Chaves créée des chaussures incroyables, qui ressemblent bien plus à des objets d’art qu’à des chaussures à porter, mais bon si elles sont confortables, pourquoi pas essayer ! (ça ne vous dirait pas ?).

En attendant, ces chaussures me donnent une idée !Et si j’allais recycler mes vieilles chaussures (enfin pas toujours si vieilles que ça), pour les masquer/transformer avec des mosaïques diverses ou des objets-bijoux (bref je vais tester aussi mes recettes en m’inspirant). Je vais me lancer dans un atelier transformation, en attendant la collection de cette artiste brésilienne, car Andreia Chaves travaille actuellement sur sa première collection, qui sera présentée en février 2010.

Et j’en profite pour vous souhaiter à toutes (et tous aussi ;] ) mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et d’amour pour cette nouvelle année, l’année du Tigre !

Articles similaires