Belle a croquer

150 ans de soutien-gorge et quelques conseils

L’origine du soutien-gorge que nous connaissons toutes dans sa forme actuelle a déjà cent-cinquante ans ! Même si depuis l’Antiquité, plusieurs formes existaient, sa version moderne a été brevetée à New York en 1859, par le dénommé Henry S. Lesher (comme ils sont gentils nos hommes!). Le terme « soutien-gorge » serait apparu en 1904 dans le dictionnaire Larousse et en 1912, sous le nom de « brassiere », dans l’Oxford English Dictionary

Choisir son soutien-gorge !

Trouver un soutien-gorge à la bonne taille est de fait impératif pour obtenir une tenue irréprochable. Nous connaissons toutes les soucis causés lorsque nous ne sommes pas exigeante, et si notre soutien-gorge est trop lâche, mal ajusté, il devient aussitôt inutile, voire gênant au point d’irriter la peau (et après tout ce que nous faisons pour la préserver, ça serait dommage !)

Lorsqu’une poitrine est mal soutenue notre silhouette alourdie et au passage on prend 20 ans de plus ! Forcément c’est moins bien là ! Dans les bonnes choses à savoir, il est souvent remarqué que nos variations de poids ou en fonction des marques, la taille d’un soutien-gorge peut changer.

5 conseils pour un soutien-gorge !

Entretenir son soutien-gorge !

Parce que chacune de nous porte la lingerie à même la peau, elle mérite bien qu’on lui témoigne le plus grand soin. Pour se faire, il est préférable de la laver régulièrement et de faire attention de ne pas l’abîmer.

Pour nos soutiens-gorge, le lavage à main est vraiment incontournable, surtout si vous avez des pièces de choix dans votre garde-robe.

Quitter la version mobile