Guerre des divas en lingerie

Guerre des divas en lingerie

Avec le regain du Burlesque à la Dita Von Teese, du style Pinup et du Rétro, la lingerie intervient de plus en plus comme un vêtement et non plus seulement comme un sous-vêtements.

La lingerie-vêtement peut être alors comme l’est le jouet, et nombreux créateurs utilisent aussi les sous-vêtements comme un révélateur des représentations de la société ou de ce qu’elle paraît.

C’est ce que nous montrent les clips vidéo de grandes marques de lingerie, mais aussi les clips vidéo des chanteuses de Top musicaux Pop et à grands coups de millions de dollars.

Dans cette course à celle qui aura la plus belle lingerie dans son clip, il y a la récente Lady Gaga avec un clip chaud (voir l’article sur Lady Gaga en lingerie), et aussi celui de Christina Aguilera pour son dernier album. D’ailleurs, la chanteuse Christina Aguilera se lançait dans la création de sa propre ligne de lingerie féminine dès l’âge de 23 ans, en 2004.

Pour son récent clip et son tube « Not Myself tonight » , la sulfureuse Christina Aguilera a décidé d’en mettre plein les yeux à sa façon, avec un défilé de lingerie façon S.M ou Pinup.

Notons que Christina Aguilera incarnera aussi un rôle (au côté de Cher entre autre) dans Burlesque, un film qui sortira en 2011.

Grande consommatrice de lingerie, véritable fashion addict, elle montre tout au long du clip une lingerie pouvant rappeler les parures des marques de lingerie Maison Close ou la Lingerie Bordelle. Question existentielle : Est-ce que cette lingerie serait un indicateur très significatif des représentations et des apprentissages sexués de notre époque ? n tous cas pour Christina, elle déclare : « cette vidéo reflète ma manière d’exprimer le pouvoir de ma sexualité en tant que femme, sans en avoir honte, en gardant toujours le contrôle »

Bref, pour la sortie de l’album  Bionic, le quatrième album studio de Christina Aguilera, le making-of du single « Not Myself tonight » est plutôt provoc, comme une pâle copie de Lady Gaga ? Des histoires de plagia traîneraient dans l’air (voici d’ailleurs un détail mode des dernières parutions du personnage Lady Gaga sur le blog de Coco Perez).

Je reste plutôt de glace devant « Not Myself tonight », qui est Hot plus que jamais, d’une Christina vêtue de lingerie tendance sado-maso, sans de quoi fouetter un chat. Juste un produit de la starification, qui semble vouloir se profiler dans un véritable duel du trash et du sexy. Un marché porteur si l’on regarde les scores de ce types de productions.

Et pour terminer, une autre vidéo  pour les fans autour de ce single de Christina Aguilera en lingerie, qui présente cette fois le make-up de la star !

Articles similaires